Bilan à mi parcours

Posté le

diapositive1
Nous arrivons à mi-parcours de la deuxième phase de championnat de France pour les 5 équipes parisiennes. Les premiers matchs ont créé quelques surprises, de belles actions mais aussi des déceptions. Les places sur le podium sont déjà hors d’atteinte pour certaines équipes tandis que pour d’autres, tout reste encore à jouer.

Commençons par les filles avec la nouvelle équipe, Noisy 2, qui a fait son entrée en deuxième phase du championnat : Deux matchs et deux deuxièmes places. Elles ont encore plusieurs matchs à jouer pour gravir les marches du classement final dans la division 2.

Les Parisiennes, quant à elles, ont fait leur montée en division 1. Elles se sont fait remarquer par un bon début de saison, mais en affrontant par deux fois la redoutable équipe de Rennes 1, elles savent d’ores et déjà, que la première place du podium est déjà conquise. Tout reste encore à jouer pour la seconde. Les deux derniers matchs de la saison seront déterminants pour le classement final de la division 1. Les Parisiennes devront rester concentrées et impassibles dans la dernière ligne droite.

Du côté des hommes, trois équipes sont inscrites au Championnat de France : Paris XIII en deuxième division 2, Noisy 1 en division 1 et Noisy 2 en division 4. Ces derniers sont arrivés comme leurs collègues féminines en deuxième partie de saison. Ils ont commencé laborieusement, en affrontant par deux fois consécutives une équipe de Villeneuve d’Ascq déterminée. Les prochaines journées de championnat seront l’opportunité pour tenter d’arriver au plus haut du classement.

L’équipe Noisy 1 débute en première année de division 1. Elle a su montrer de très belles actions face à des équipes habituées au niveau de la première division. Son objectif est de maintenir sa position dans la division. Même si elle est, pour le moment, en milieu de classement, tout reste encore à jouer pour cette équipe qui va devoir redoubler d’efforts dans les derniers matchs pour éviter le match de barrage, ou pire, le reclassement en division 2.

Enfin, les équipes masculines de Paris sont encore dans une position incertaine. Si elles veulent monter en division 1 à la prochaine saison, elles n’ont plus le droit à l’erreur. Que ce soit pour tenter la montée par la première place du classement ou le match de barrage, elles devront rester invincibles. A ce jour, sur quatre matchs, elles ont obtenu deux premières places et deux secondes places.

Tout reste encore à jouer pour les équipes parisiennes. Les prochains matchs seront décisifs jusqu’à la dernière journée, le 28 mai prochain, qui marquera la fin de la saison 2015/2016 du championnat de France de Kin-Ball.