Le premier championnat de France a eu lieu à la rentrée 2006. Depuis la saison 2010-2011, le KIN-BALL a pris un nouveau tournant. De nouvelles équipes montent en compétences avec l’arrivée de nouveaux clubs, comme ceux des Ponts-de-Cé et de Nantes (NAKC).

En intégrant dès la première année de leur existence le championnat de France, les clubs de Nantes et de Ponts-de-Cé ont fait passer le nombre d’équipes masculines engagées en championnat de 8 à 13 et les équipes féminines de 6 à 9. Le niveau français s’élève peu à peu grâce à l’expérience acquise lors des rencontres internationales et à l’apparition de nouveaux clubs : Vannes et Couhé en 2011 puis Le Mans et Campbon en 2012.

Depuis 2006, le club historique d’Angers s’était imposé dans toutes les éditions du championnat de France. En 2010, le championnat masculin voit le club de Quintin conquérir le titre, puis en 2011 et 2012, c’est au tour de Rennes de remporter sa première place. Chez les femmes, c’est le club nantais qui reprend le flambeau d’Angers en 2012 et 2013, même si les Rennaises restent toujours très proches.

La fédération française recense aujourd’hui près de 30 clubs et 500 licenciés.